10 astuces pour chasser la pollution dans la maison

Poussières, mauvaises odeurs, tabac, produits ménagers, bougies, composés organiques volatiles, gaz d’échappement, etc. La pollution est omniprésente et ne cesse de se multiplier tant à l’intérieur des habitations qu’à l’extérieur. Hélas, il se révèle toutefois extrêmement difficile de s’en débarrasser. Qui plus est, l’éliminer pour de bons est chose impossible. En revanche, ce que l’on peut faire, c’est d’éviter de le nicher dans notre maison. Pour cela, voici nos astuces magiques !

1- Investir dans des matières naturelles pour le mobilier

Améliorer la qualité de l’air dans son intérieur est plus qu’une priorité pour plus d’uns, plus particulièrement pour les personnes sensibles. Pouvant toutefois comprendre des composés organiques volatiles et nocifs pour la santé. Investir dans des meubles conçus avec des matières artificielles est ainsi strictement déconseillé. Les meubles fabriqués avec des matières naturelles comme le bois brut sont idéals.

2- Garantir une bonne hygiène des animaux domestiques

Quand on dispose d’animaux domestiques comme des chiens et chats dans notre maison. Il est vivement recommandé de les laver et brosser fréquemment. Il faut également éviter de s’en approcher trop et tout le temps, car le pelage des animaux contribue aux problèmes d’allergies.

3- Maintenir un bon taux d’humidité dans la maison

Une maison parfaitement humidifiée est exempte à la pollution de l’air. Afin de garder un bon taux d’humidité dans son intérieur, il est possible d’éliminer le surplus avec le ventilateur. Ou si l’air semble trop sec, il y a également l’humidificateur. Grâce à cela, les mûrs de votre intérieur seront épargnés des moisissures.

4- Faire le ménage régulièrement

Il est sans doute impossible d’empêcher la poussière de s’inviter à la maison, par contre, il ne manque pas de petites techniques pour retarder son retour et le faire disparaître. Il s’agit d’un grand ménage régulier. Faire le ménage chaque jour et dépoussiérer permet d’améliorer la qualité de l’air à la source. Pensez également à laver tous les tissus d’ameublement qui accumulent les acariens.

5- Bien choisir les produits d’aménagement et d’ameublement

Appliquer de la peinture ou du vernis susceptible d’émettre des polluants dans l’air peut être source de problèmes respiratoires (asthme, irritation des muqueuses). Donc c’est dangereux. Néanmoins, il existe des produits qui ont un étonnant pouvoir de capter et de détruire jusqu’à 80% de polluants présent dans l’air ambiant.

Si possible, privilégiez les cheminées fermées.

6- Mettre en avant un purificateur d’air

L’utilisation d’un purificateur d’air est également une excellente solution. En réalité, celui-ci assainit l’air en supprimant toutes les particules allergènes contenues dans la maison et les espaces clos : poussières, fumées, pollens, bactéries, virus, poils d’animaux, allergènes et autres.

7- Un entretien régulier pour les systèmes de ventilation

S’il y a un dispositif à recommander absolument, c’est bien la ventilation mécanique. Assurant un renouvellement d’air en permanence dans tout intérieur, la présence d’une VMC s’impose par-dessus tout. Pour rester toujours au meilleur de sa fonction, il est également nécessaire de le nettoyer au moins deux fois par an.

8- Renouveler chaque matin l’air des volumes intérieur

Pour mieux respirer et renouveler l’air, il est important d’aérer 10 minutes par jour l’intérieur de la maison. Pour ce faire, ouvrez grand les fenêtres pendant 5 minutes matin et soir. Même en plein hiver, c’est un geste efficace, pratique et indispensable.

9- Dites adieu aux produits ménagers

Un ménage écolo pour un air sain, c’est plus qu’indispensable. On ne s’en rend toutefois pas compte, mais les produits d’entretien sont une source importante de pollution de l’air intérieur. Pouvant contenir de substances chimiques et irritantes, ces derniers peuvent être à l’origine d’une gêne respiratoire ou d’allergies. Voilà pourquoi, il est plus judicieux d’utiliser des produits simples et écolabellisés, tel que le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc.

10- Adopter des gestes plus écolo

Passer à un mode de vie plus écologique, ça compte énormément. Comme solution pratique et écologique, il existe ainsi les plantes dépolluantes. Lierre, fougère, pothos, spathiphyllum sont ainsi des plantes capables de neutraliser les effets nocifs de la pollution de l’air de la maison et donc d’assainir l’intérieur.