Quel sol choisir dans la salle de bains ?

De nombreuses personnes pensent souvent que le carrelage en céramique est l’unique solution pour recouvrir les murs et le sol de la salle de bains. Sachez que plusieurs solutions sont possibles dans une pièce humide comme le carrelage grès cérame, la pierre naturelle, le béton ciré ou mat et le parquet massif. Pour vous donner un coup de pouce, nous allons vous montrer les avantages et les inconvénients de ces différents sols.

Le carrelage grès cérame

Ce type de sol figure parmi les plus répandus pour la salle de bains. Il a même détrôné la pierre naturelle. Facile à nettoyer et rapide, ce dernier est prêt à poser sur presque tous les sols. Les gammes s’élargissent, il est disponible en différents coloris et bénéficie de motifs originaux. Une mine d’idée pour favoriser un sol unique.

En effet, ce carrelage grès cérame possède de très nombreux avantages. Il ne craint pas ni à l’eau ni aux chocs. Aussi, vous aurez l’embarras de choix quant aux formats et aux coloris et il s’assortit facilement au revêtement des murs. Malheureusement, ce type de sol peut être très glissant et provoque des bruits de pas.

La pierre naturelle

La pierre naturelle est un revêtement de sol le plus ancien et est remplacée par le grès cérame. Cependant, pour ceux qui souhaitent opter pour un intérieur au charme inégalé, la pierre reste l’idéale. Vous aurez ainsi la possibilité d’utiliser par exemple, le même matériau pour le mur d’une douche à l’italienne. Ce sol a pour avantage d’être très esthétique par rapport aux autres types et ce n’est pas tout, il bénéficie d’une longévité et d’une résistance. Et enfin, il ne nécessite pas d’entretien spécifique, il suffit de le nettoyer avec de l’eau savonneuse et le tour est joué. Par ailleurs, son prix est toujours élevé et il possède un poids important qui nécessite un sol très résistant.

Le béton ciré ou mat

Le béton ciré ou mat rencontre un très grand succès en matière de revêtement de sol. Ce dernier offre un style naturel ou industriel à votre salle de bains. Aussi, il s’intègre facilement sur le sol, sur les murs, mais également sur le plan de vasque, à l’intérieur de la douche et sur l’encastrement de la baignoire. Bref, le béton est un véritable atout pour la déco, compte tenu de la gamme de couleurs qui s’offre à vous lors de votre choix. Comme d’autres pierres naturelles, il est beaucoup plus protégé grâce à un traitement hydrofuge qui lui permet de durer plus longtemps. En outre, il se distingue notamment par sa grande résistance et sa densité. Son entretien est facile et il est disponible en de nombreux coloris et effets. Malgré cela, sa mise en œuvre est encore complexe et souvent recommandée par un professionnel.

Le parquet massif

En théorie, le bois et les pièces humides ne s’allient pas. Pourtant, de nombreux utilisateurs se laissent tenter par un beau parquet en bois massif ou contrecollé dans la salle de bains. Mais notez bien que ce n’est pas le cas pour tous les types de bois. En effet, on peut trouver des parquets spécifiquement conçus aux pièces d’eau, le plus souvent en bois exotique naturellement imputrescible tel que le merbau ou le teck. Ce parquet massif est très convoité notamment pour son esthétisme. Il constitue également un excellent isolant pour offrir à votre salle de bains une ambiance chaleureuse. Par contre, il est très fragile et délicat à entretenir et à traiter.